Comment prendre soin et arroser les plantes lorsque nous sommes en vacances

Comment prendre soin et arroser les plantes lorsque nous sommes en vacances

COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

NOUS LAISSONS EN VACANCES:
COMMENT PRENDRE SOIN ET ARROSER NOS PLANTES

Les plantes font partie de notre vie et même si nous y consacrons toute notre attention, il arrive un moment où nous décidons de prendre des vacances et paniquons à la pensée: "Comment est-ce que je fais avec mes plantes?".

Personnellement j'ai une très gentille voisine à qui je laisse les clés de la maison et elle s'occupe de les vérifier et de les arroser. Mais si vous n'avez pas de personne de confiance avec qui les laisser ... c'est un problème. Ne choisissez pas une personne au hasard: si vous n'êtes pas sûr des soins et de l'attention que cette personne apportera à vos plantes, oubliez-la et fiez-vous aux précautions énumérées ci-dessous. Je dis cela par expérience personnelle: un ami à moi, il y a quelque temps, a proposé de prendre soin de mes plantes en mon absence ... en plus de tuer un sapin que j'avais réussi à récupérer d'un Noël et que j'avais maintenant depuis 5 ans avait également noyé une usine de plastique qui était sur la table!

Avec cet article, nous illustrerons quelques pistes qui nous permettront de partir sereinement et de ne pas avoir de mauvaises et tristes surprises à notre retour.

Tout d'abord, quelques règles générales qui s'appliquent quelle que soit la façon dont nous avons élevé nos plantes jusqu'à présent.

RÈGLES GÉNÉRALES

Laisser les récipients avec de l'eau près des pots, que les plantes soient à l'extérieur ou à l'intérieur. L'eau qui s'évapore assurera un environnement humide et donc également une moindre transpiration des plantes avec par conséquent une consommation d'eau moindre.

Ne fais pas noir mais laissez les volets ou les stores vénitiens ouverts pour que la pièce soit éclairée. Les plantes que nous gardons habituellement dans une position ensoleillée ou qui sont au soleil pendant la journée, les déplacent pour que cela ne se produise pas afin de réduire la transpiration et donc la consommation d'eau.

Si vous êtes absent pendant trois semaines, vous pouvez également réduire légèrement la quantité de lumière qui atteint les plantes avec une lumière légèrement faible.Dans ce cas, la plante ne souffrira pas beaucoup, certainement pas une condition idéale, mais elle tolérera cette situation pour cela courte période de temps. La faible luminosité a ralenti les processus vitaux et donc la consommation d'eau. Si vous êtes absent plus longtemps, il n'est pas conseillé car les plantes commenceraient à glisser, c'est-à-dire que les tiges s'allongeraient, la plante deviendrait pâle et faible et cela devrait être évité.

Si les plantes sont sur le balcon prenez la précaution de les disposer tous appuyés les uns contre les autres dans le coin ombragé ou moins ensoleillé, en veillant à ce qu'ils profitent les uns des autres: les plantes les plus hautes ombrageront les plantes les plus petites et à leur tour les plantes plus petites avec leur végétation ombrageront le sol de plus grandes plantes.

COMMENT «AUTO-ARROSER» LES PLANTES

Plantes cultivées en HYDROPONIQUE

ils n'ont pas à nous réfléchir. Nous remplissons bien l'eau avant de partir et ils continueront à végéter sans problème. Finalement, nous les déplaçons de positions où ils prennent le soleil direct ou tirent les rideaux, afin de réduire l'évaporation et la transpiration et le problème est résolu.

Si vous n'êtes absent que pour un WEEK-END OU 3-4 JOURS

il n'y a pas de problème. Arrosez juste avant de partir un peu plus abondamment.

Si vous êtes absent UNE SEMAINE

il n'y a pas de problème majeur: arrosez abondamment les plantes avant de partir et mettez de la tourbe ou du sable à la surface du sol pour réduire l'évaporation de l'eau de la terre.

Cependant, si vous êtes absent PLUS D'UNE SEMAINE

, alors les précautions à prendre sont différentes. Ce sont des systèmes d'auto-arrosage. Voyons-les.

L'un des systèmes d'arrosage les plus simples est celui de SIPHON COMMUNIQUANT. Pour cela, vous pouvez utiliser une grande bouteille pour chaque plante ou un grand seau pour deux à trois plantes (si elles ne sont pas trop grandes). Les bouteilles ou le seau sont placés à proximité des plantes à une hauteur supérieure à celle des pots (dans tous les cas surélevés à au moins 10 cm du sol).

Ils sont remplis d'eau, placés près des pots et laissés à découvert de sorte qu'avec l'évaporation, ils garantissent un environnement humide.

Après quoi, des bandes de mèche (celles utilisées pour les lampes à huile) ou des bandes de tapis filtrant (trouvées dans les pépinières) ou des tresses en laine tressée, suffisamment longues pour qu'une partie reste au fond du seau / bouteille et que l'autre extrémité soit insérée environ 2-3 cm dans la terre du pot.

Humidifiez soigneusement les brindilles ou la bande de tapis avant de les placer dans le sol.

Si le pot est grand, disposez plusieurs bandes par pot placées à différents endroits dans le sol.

Sur le marché, il existe des appareils moins rustiques qui fonctionnent de la même manière, consistant en un tube et des champignons en céramique.

Quand il y a beaucoup de plantes, on peut en utiliser une TAPIS DE FILTRE à disposer comme sur la figure de gauche.

Une partie du tapis sera immergée dans un bassin rempli d'eau qui se trouve à un niveau plus bas que les plantes (les tapis, qui sont trouvés par les pépiniéristes, sont vendus avec des instructions qui donnent des niveaux d'eau idéaux). Le tapis doit être posé sur une surface plane et résistante à l'eau (l'évier de la cuisine ou un morceau de plastique dur). L'eau montera par capillarité dans le sol et arrosera ainsi les plantes.

Si les plantes sont grandes et nécessitent beaucoup d'humidité, il ne reste plus que la baignoire

Cet été, comme mon voisin ne pouvait pas s'en occuper comme chaque année, j'ai dû m'organiser. C'est ainsi que j'ai fait pour trouver mon gigantesque et merveilleux cupcake, leÀnthurium(entre autres en fleur), le palmier et leSpathiphyllumlui aussi en fleur, en bonne santé.

Je les ai placés dans la baignoire, en mettant un tapis en plastique et des grilles sur le fond (pour ne pas endommager la baignoire) puis j'ai soulevé les plantes ou autres pots placés à l'envers, pour qu'ils ne restent pas en contact avec l'eau ou avec divers conteneurs assez grands récupérés du buffet.

Après cela, j'ai pris un vieux chiffon de coton fin et je l'ai coupé en plusieurs bandes (je n'avais pas le temps d'aller acheter des bandes toutes faites). Ensuite, j'ai pris quelques autres grands bols et les ai disposés de manière à ce qu'ils restent à un niveau plus élevé que les pots. J'ai donc rempli les bols d'eau et disposé les bandes de coton de manière à ce qu'un côté rentre dans le bol rempli d'eau et l'autre à l'intérieur de la terre.

Comme je devais être absent pendant un mois, j'ai utilisé trois grands bols.

Finalement, j'ai rempli la baignoire pour que l'eau n'entre en contact avec aucun des vaisseaux. J'ai laissé une fissure ouverte dans la fenêtre et visiblement le volet tout relevé et la porte entrouverte.

Voici ce que j'ai trouvé à mon retour:

Plantes en parfaite santé avec le palmier qui avait fait une autre feuille, la luxuriante dracaena et elle aussi avec de nombreuses nouvelles feuilles et leAnthuriumet cela Spathiphyllum florissant comme jamais auparavant.

Sur le marché, il y a, pour pas de très grandes usines, je VASES AUTO-ARROSABLES.

Ce sont des vases équipés d'une cavité où est conservée la réserve d'eau. Celui-ci passe dans le sol au moyen de mèches ou de membranes spéciales (en pratique le même système que le siphon communicant, mais plus raffiné). Cependant, ce système nécessite que la plante soit transférée dans ces pots, alors planifiez à l'avance.

Les bouteilles de EAU COMPLEXE qui sont trouvés directement par les pépiniéristes. C'est une eau gel composée de fibres naturelles (cellulose) et d'eau déminéralisée. Les microorganismes présents dans le sol dégradent la cellulose en libérant progressivement l'eau pendant une durée variable de 15 à 20 jours en fonction de l'emballage, du sol et de la température de l'environnement. La bouteille est insérée à l'envers dans le sol le plus près possible de la tige et de cette façon elle arrosera la plante.

Cependant, gardez à l'esprit que les méthodes d'auto-arrosage sont valables pour des périodes ne dépassant pas 3 semaines. Si vous êtes absent pour de plus longues périodes ... nous pensons qu'un ami pour le reste de nos vacances ne fera peut-être pas trop de dégâts ...

Voici nos conseils pour rentrer de vacances et ne pas avoir de mauvaises surprises ... et vos plantes vous remercieront beaucoup.

Bonnes vacances.


Vidéo: Arroser vos plantes pendant votre absence - Astuce jardinage: Arroser plantes en vacances